ACTUALITES

Les médicaments dangereux pendant la grossesse

Les médicaments dangereux pendant la grossesse
Médicaments dangereux en cours de grossesse : consulter la liste du CRAT La liste des médicaments concernés actualisée à la date du 01/12/2023 est présentée ci-dessous. Vous pouvez également télécharger une version imprimable de cette liste au format pdf. Une substance dite « tératogène » est susceptible de provoquer des malformations congénitales chez les enfants exposés in utero. Dans la population générale, environ 2 % des enfants naissent avec une malformation congénitale majeure. Un produit tératogène augmentera cette fréquence globale, ou seulement celle d'un type spécifique de malformations. La période où les risques tératogènes sont les plus importants se situe au ...
Lire La Suite…

Le nouveau site du CRAT : guide d’utilisation

Le nouveau site du CRAT : guide d'utilisation
Guide d'utilisation du nouveau site du CRAT - Comment effectuer votre recherche en ligne Nous sommes heureux de mettre à votre disposition notre nouveau site, que nous vous présentons dans les deux vidéos ci-dessous: La première vidéo présente les nouvelles fonctionnalités du site et les contenus accessibles en ligne. La seconde vidéo indique comment effectuer une recherche sur notre site. Cas 1 - Fonction recherche simplifiée : via la barre de recherche centrale avec saisie prédictive de la page d’accueil, les recherches peuvent être effectuées quel que soit le sujet de l'interrogation : médicament, vaccin, dépendance, pathologie, imagerie médicale, que la question concerne la ...
Lire La Suite…

Acide valproïque/valproate chez le père : qu’en pense le CRAT ?

Acide valproïque/valproate chez le père : qu’en pense le CRAT ?
Acide valproïque/valproate chez le père: qu’en pense le CRAT ? Une récente alerte de l’ ANSM mentionne «un risque potentiel de troubles neurodéveloppementaux chez les enfants dont le père a été traité par valproate dans les mois précédant la conception». L’ ANSM stipule néanmoins que l’étude à l’origine de cette alerte «présente des limites qui ne permettent pas de tirer de conclusions définitives à ce stade». L’Agence européenne des médicaments a en effet relevé de nombreuses faiblesses dans cette étude : nature imprécise des troubles neurodéveloppementaux des enfants et des épilepsies paternelles, et erreurs dans les bases de données utilisées ...
Lire La Suite…

Syndrome de rubéole congénitale et vaccination anti-rubéoleuse par inadvertance en début de grossesse.

Syndrome de rubéole congénitale et vaccination anti-rubéoleuse par inadvertance en début de grossesse.
Syndrome de rubéole congénitale et vaccination antirubéoleuse par inadvertance en début de grossesse. Le vaccin contre la rubéole est composé de virus de la rubéole vivants atténués. Il est commercialisé en France sous la forme de vaccins trivalents constitués de virus vivants atténués de la rubéole, de la rougeole et des oreillons (Priorix® et M-M-RvaxPro®) D’une manière générale, les vaccins vivants sont contre-indiqués en cours de grossesse, en particulier pour la valence rubéole. Par ailleurs il est souhaitable d’éviter une conception dans le mois qui suit une vaccination par Priorix® ou M-M-RvaxPro®,  En effet le passage placentaire du virus « vaccinal » de la rubéole a ...
Lire La Suite…

Toxicité fœtale et néonatale des inhibiteurs de l’enzyme de conversion et des sartans – quelle surveillance pour les enfants exposés in utero ?

Toxicité fœtale et néonatale des inhibiteurs de l’enzyme de conversion et des sartans - quelle surveillance pour les enfants exposés in utero ?
Les Inhibiteurs de l’Enzyme de Conversion (IEC) et les antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II- (ARA II ou sartans) sont largement prescrits dans la prise en charge de l’hypertension artérielle, seuls ou associés à un diurétique ou un inhibiteur calcique. Ils sont également utilisés dans d'autres pathologies telles que l'insuffisance cardiaque congestive et la prévention de la néphropathie diabétique, ou comme traitement anti-protéinurique dans de multiples pathologies rénales. En 2021, en France, un peu plus de soixante-quatre millions de boites de spécialités contenant un IEC ou un ARA II ont ainsi été remboursées chez les femmes âgées de 20 à ...
Lire La Suite…
Loading...