Fermer
Imprimer


Vaccin contre la grippe - Grossesse et allaitement


Mise à jour : 10 décembre 2021



Pour en savoir plus :

INFLUVACTETRA® - VAXIGRIPTETRA®


Les vaccins contre la grippe saisonnière commercialisés en France sont des vaccins injectables inertes (inactivés), c’est-à-dire dépourvus de pouvoir infectant.
Il n’y a donc pas lieu de craindre une infection embryo-fœtale par le virus de la grippe saisonnière lors d’une vaccination en cours de grossesse.

Les femmes enceintes font partie des personnes à risque de grippe grave chez lesquelles la vaccination contre la grippe est recommandée (cf. Calendrier vaccinal 2021).


ETAT DES CONNAISSANCES

  • Grossesse
    • Les femmes enceintes, indépendamment de tout facteur associé, font partie des personnes à risque de grippe grave.
    • Les données concernant la vaccination contre la grippe saisonnière en cours de grossesse sont très nombreuses et rassurantes quel que soit le terme de la grossesse :
      • Aucune malformation ni infection foetale/néonatale attribuables à la vaccination ne sont rapportées.
      • Par ailleurs, les vaccins contre la grippe sont efficaces et bien tolérés chez la mère.
    • Après une vaccination maternelle dans la 2ème partie de la grossesse, le passage transplacentaire des anticorps spécifiques de la grippe procure chez les enfants des taux d’anticorps protecteurs contre ce virus pendant au moins leurs 2 premiers mois de vie.
  • Effets à distance
    • Les données publiées sur de très grands effectifs ne mettent pas en évidence d’effets particuliers chez les enfants suivis jusqu’à l’âge de 5 voire 15 ans dont la mère a été vaccinée contre la grippe saisonnière en cours de grossesse. Les paramètres suivants ont notamment été étudiés : risque d’infection, d’asthme, de troubles sensoriels visuels ou auditifs, de néoplasies ou encore de troubles du spectre de l’autisme.

EN PRATIQUE

  • En prévision d’une grossesse / En préconceptionnel
    • Il n’y a aucun délai à respecter entre une vaccination contre la grippe saisonnière et le début d’une grossesse.
  • Vacciner une femme enceinte
    • Il est possible de vacciner une femme enceinte contre la grippe saisonnière quel que soit le terme de la grossesse. Rappelons que :
      • la grossesse est un facteur de risque de grippe grave, a fortiori en présence de comorbidités associées.
      • le passage transplacentaire des anticorps spécifiques de la grippe suite à la vaccination maternelle procurera chez l’enfant des taux d’anticorps protecteurs contre ce virus pendant au moins ses 2 premiers mois de vie.
  • Découverte d’une grossesse après vaccination
    • Rassurer la patiente quant aux risques embryo-fœtaux de la vaccination contre la grippe saisonnière.
  • Allaitement
    • Les vaccins contre la grippe saisonnière sont dépourvus de pouvoir infectant. L’enfant allaité ne risque donc pas d’être infecté par le vaccin effectué à sa mère.
    • La vaccination contre la grippe saisonnière est possible chez une femme qui allaite.


CRAT - Centre de Référence sur les Agents Tératogènes
Hôpital Armand Trousseau, 26 avenue du Docteur Arnold Netter, 75012 PARIS
Fax : +33 (0)144735395
- Réservé au corps médical.
www.lecrat.fr


Copyright CRAT 2020 - Tous droits réservés 2020 -