Fermer
Imprimer


Méclozine - Grossesse et allaitement


Mise à jour : 13 juillet 2021



Pour en savoir plus :

AGYRAX®


La méclozine est un antihistaminique H1.
Elle est utilisée par voie orale dans le traitement symptomatique de la crise vertigineuse et dans le mal des transports.
Ses effets indésirables sont essentiellement de type sédatif et atropinique.
Sa demi-vie d’élimination plasmatique est d’environ 6 heures.


ETAT DES CONNAISSANCES

  • Les données publiées chez les femmes enceintes exposées à la méclozine en cours de grossesse sont très nombreuses et rassurantes.

EN PRATIQUE

  • Découverte d’une grossesse pendant le traitement
    • Rassurer la patiente quant au risque malformatif de la méclozine.
    • La poursuite de la méclozine est possible quel que soit le terme de la grossesse.
  • Traiter une femme enceinte
    • L’utilisation de la méclozine est possible, quel que soit le terme de la grossesse.
  • Allaitement
    • Il n’y a pas de donnée publiée sur la méclozine et l’allaitement.
    • La méclozine a des propriétés sédatives et atropiniques.
    • Sa demi-vie d’élimination plasmatique est d’environ 6 heures.
    • Au vu de ces éléments :
      • En cas de prise unique, il n’est pas nécessaire de suspendre l’allaitement.
      • En cas de prises répétées, il est préférable de suspendre l’allaitement pendant la durée du traitement. L’allaitement pourra être repris environ 12 heures après la dernière prise de méclozine (soit 2 demi-vies d’élimination plasmatiques).


CRAT - Centre de Référence sur les Agents Tératogènes
Hôpital Armand Trousseau, 26 avenue du Docteur Arnold Netter, 75012 PARIS
Fax : +33 (0)144735395
- Réservé au corps médical.
www.lecrat.fr


Copyright CRAT 2020 - Tous droits réservés 2020 -